Le vignoble gallo-romain de Gevrey-Chambertin

Jean-Pierre Garcia UMR-uB-CNRS-Culture 5594 ARTeHS

Un chantier de recherches archéologiques préventives au lieu dit « Au-dessus de Bergis » a offert l’opportunité de relever et de fouiller une ancienne plantation de vigne au pied des coteaux de Gevrey-Chambertin en Côte de Nuits.

Prospection géophysique et sondages 2011 resp. J.-P., Garcia ; Autorisation : SRA Bourgogne ; 
participants uB (étudiants Master AGE) et UMR ARTeHIS : Marylène Baudoin, Hélène Corbeaux, Florent Delencre (doctorant, resp. mobilier), Romain Giros, Maya Lavergne, Geoffrey Léblé, Kevin Mahoudeaux, Paméla Roulleaux, Christina Ruet, Caroline Setzkorn, Lisa Shindo, Elodie Sigwalt, Ronan Steinmann (doctorant), Emmanuel Chevigny (doctorant) Société Geocarta

Sondages 2010 resp. : J.-P., Garcia ; Autorisation : SRA Bourgogne ; 
participants uB (étudiants Master AGE) et UMR ARTeHIS : Emeline Broc, Florent Delencre, Hervé Lagagnier, Morgan Poggioli, Marine Roche, Xavier Serrano. Avec l’aide de la commune de Gevrey-Chambertin et de Mr. Goncalves.

Sondages 2009 resp. : J.-P., Garcia ; Autorisation : SRA Bourgogne ; 
participants uB (étudiants Master AGE) et UMR ARTeHIS : Juliette Beaupoil, Florent Delencre, Sophie Desbois-Garcia, Marion Foucher, Chloé Goudey, Julie Le Fur,Thomas Müller, Morgan Poggioli, Marine Roche, Ronan Steinmann. Avec l’aide de Eurovia.

Fouilles 2008 INRAP, resp. d’opération : Sébastien Chevrier ; prescription : SRA Bourgogne ; Aménageur : ville deGevrey-Chambertin) Participants uB (étudiants Master AGE) et UMR ARTeHIS : Fanny Arnaud, Sophie Desbois-Garcia, Marion Foucher, J.-P. Garcia,Xavier Kupkowski, Ronan Steinmann

Soutiens : projet « ancienneté des terroirs viticoles de Bourgogne » 2008-2009, Région Bourgogne-Domaine de la Romanée-Conti-Domaine Latour ; Chaire Unesco « Cultures et traditions du vin »

Des fosses de plantation

Lors du décapage sont apparues des fosses rectanglaires alignées sur au moins 100 m de long en 26 rangs, orientés selon un axe Nord-Sud. Ces rangs sont contenus dans un espace partiellement délimité par un enclos. Au total, 316 fosses ont été dénombrées, ce qui permet de calculer une densité moyenne de 1036 fosses/hectare.

Vue aérienne du site décapé montrant rangs de fosses rectangulaires ; ©INRAP

Vue des rangs de fosses au sol ; ©JP Garcia

Un vignoble ancien

C’est l’observation de petites fosses latérales moins profondes, qui se raccordent aux fosses principales des rangs, qui ont livré finalement la clé pour interpréter ces traces de plantations. Ces fosses pourvues de traces de racines sont des fosses de provignage, une pratique de renouvellement les meilleurs ceps de vigne par laquelle on enfouissait un sarment ou le cep tout entier en terre pour que l’un ou l’autre produise un nouveau rameau puis un nouveau cep indépendant. Cette pratique spécifique à la culture de la vigne permet d’interpréter ces rangs comme ceux d’un vignoble ancien qui a été daté de l’époque romaine (Ier.-IIè. s. av. J.-C.)


2011

PROSPECTION GEOPHYSIQUE ET SONDAGES SEPTEMBRE 2011 : Site viticole gallo-romain de Brochon : « Bergis » et « Entre les ruisseaux »

Prospection géophysique : 1er et 2 septembre 2011
Sondages : du lundi 19 septembre 2011 au vendredi 23 septembre 2011.

Objectifs de la prospection et des sondages 2011 :
En continuité du site « Audessus de bergis » de Gevrey Chambertin au sud, le nouveau programme de prospection thématique sur 3 ans, cherche à délimiter l’extension de la vigne gallo-romaine vers au nord et à connaître la significaiton de structures contigües observées en photographies aériennes, qui pourraient être rapportées à de possibles bâtiments d’exploitation.

Résulats de la prospection et des sondages 2011 :
Une campagne d’imagerie géophysique extensive (électrique et magnétique) sur plus de 8 ha a permis d’explorer les deux lieux-dits de Brochon « « Bergis » et « Entre les ruisseaux ». Les résultats bruts qui sont encore en cours de traitement montrent effectivement des structures construites.

Prospection géophysique portée, Brochon « Bergis ». (Photo. J.P. Garcia)

Cette campagne a été complétée en 2011 par deux sondages de vérification. Ceux-ci ont mis au jour :

- une longue haie dont le creusement contient du mobilier gallo-romain (clous de chaussures, céramiques) et de nombreux gastéropodes, montrant que la vigne gallo-romaine ne s’étendait pas vers le nord au delà de la limite de commune Gevrey/Brochon ;

- au moins un petit bâtiment en pierre de taille (de la Côte) immédiatement adjacent au vignoble gallo-romain ;

- des fosses-dépotoir du Néolithique moyen (riches en silex, argile rubéfiée, charbons, outils d’origine alpine etc) à mettre en relation avec celles observées à proximité lors des fouilles menées par l’INRAP en 2008.

Les analyses post-fouille en cours (céramique, métal, silex, datations radiocarbones, analyses malacologiques, carpologie…)vont préciser la chronologie et la significaiton de ce mobilier et de ces structures dans la perspective des opérations futures de 2012.

Brochon : les sondages 2011

Brochon « Entre les Ruisseaux », secteur 4. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon « Entre les Ruisseaux », secteur 4. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon : les sondages 2011

Brochon « Entre les Ruisseaux », secteur 4. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon « Entre les Ruisseaux », secteur 4. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon : les sondages 2011

Brochon « Entre les Ruisseaux », secteur 5. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon « Entre les Ruisseaux », secteur 5. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon : les sondages 2011

 Tamisage du remplissage de la fosse (recherche de graines). (Photo. Sophie Desbois-Garcia)

Tamisage du remplissage de la fosse (recherche de graines). (Photo. Sophie Desbois-Garcia)

Brochon : les sondages 2011

Fosse néolithique, secteur 5. (Photo. J.P. Garcia)

Fosse néolithique, secteur 5. (Photo. J.P. Garcia)

Brochon : les sondages 2011

L'équipe du master AGE 2ème année 2011-2012. (Photo. Sophie Desbois-Garcia) Debout de g. à dr. : Caroline Setzkorn, Lisa Shindo, Paméla Roulleau, Jean-Pierre Garcia (resp.), Hervé Laganier, Marylène Baudoin, Hélène Corbeaux, Florent Delencre (doctorant, resp. mobilier), Charline Ruet, Elodie Sigwalt. 1er rang de g. à dr. : Maya Lavergne, Kevin Mahoudeaux, Geoffrey Léblé, Romain Giros

Publications

J.-P. GARCIA, S. CHEVRIER, A. DUFRAISSE (collab), M.FOUCHER (collab), R. STEINMANN (collab), "Le vignoblegallo-romain de Gevrey-Chambertin " Au-dessus de Bergis" , Côte-d’Or (Ier-IIe s. ap. J.-C.) : modes de plantation et de conduite de vignes antiques en Bourgogne", in Revue Archéologique de l’Est, 59, 2010, p. 505-537 [Lire le texte]

J.-P. & S. Chevrier (2009) - le vignoble gallo-romain deGevrey-Chambertin. Revue Archéologique de l’Est (à paraître 2010)

Garcia J.-P. (2010) - Une vigne gallo-romaine de plaine àGevrey-Chambertin (Côte-d’Or ; 1er-2ème ap. J.-C.) au pied des coteaux viticoles de Bourgogne. Gallia (à paraître 2010)

Garcia J.-P. (2009) – Données nouvelles pour l’histoire de la construction des terroirs viticoles de Bourgogne, cinquante ans après l’œuvre de Roger Dion. In : J.-R. Pitte (dir.), RogerDion-Cinquantenaire de l’Histoire de la vigne et du vin - Le bon vin entre terroir, savoir-faire et savoir-boire, Paris, 29-31 janvier 2010, p. 287-303

GARCIA J.-P., (2009). Les indices de la viticulture antique en Bourgogne. Histoire Antique et Médiévale, n° spéc., Faton édit., octobre 2009

Conférences, revue de presse et vulgarisation

Plaquette :
Archéologie en Bourgogne : aux origines de la vigne à Gevrey-Chambertin (Côte-d’Or), (2011), Publication de la DRAC Bourgogne - Service Régional de l’Archéologie.
Texte : Sébastien Chevrier Jean-Pierre Garcia
[Lire la plaquette]

J.-P. GARCIA. Le vignoble antique de Gevrey-Chambertin (Côte-d’Or), site de l’INRAP, 2011
[Lire l’article]

Conférence de j.-p. garcia : les fouilles de gevrey-chambertin, les preuves matérielles d’une exploitation viticole antique sur la côte des grands crus.
[En savoir plus]

La nuit des chercheurs 2010 - Intervention sur le thème : "Les experts du vin"
[En savoir plus]


2010

SONDAGES JUILLET 2010 :
La campagne 2010 a permis de cerner la limite ouest du vignoble par des sondages limités et par investigation géomagnétique du sous-sol. La fouille fine de certaines fosses a révélé les structures de plantation dans les fosses ainsi que quelques céramiques dans et en surface des fosses, ainsi qu’un …pépin de raisin….

Les opérations de prospections géo-magnétiques © J.P Garcia

Fouilles des fosses détectées par la prospection géophysique © J.P Garcia

Deux rangs de fosses. Au premier plan à gauche : fosse de plantation et fosse de provignage. © J.P Garcia

Le pépin de raisin © J.P Garcia

Suite du projet :

- Datations radiocarbone sur le pépin de raisin
- Recherche des limites nord de la vigne
- Recherche des bâtiments associés


​2009

SONDAGES AOÛT-SEPTEMBRE 2009 :

JPEG - 40.3 ko
Un rang de fosses à son niveau d’apparition sous l’horizon de labour, avec petites fosses de provignage latérales et trous de piquets (sondages 2009) © J.P Garcia

Un rang de fosses à son niveau d’apparition sous l’horizon de labour, avec petites fosses de provignage latérales et trous de piquets (sondages 2009) © J.P Garcia